Accueil du site
Accueil / Boutique du musée / Les publications
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Boutique du musée

Les publications
Regards sur le Moyen Age, le XIXe siècle de Viollet-le-Duc

Le site historique de Saint-Antoine l'Abbaye se prête merveilleusement à la mise en images du Moyen-âge vu par les artistes du XIXème siècle.

Le célèbre écrivain Prosper Mérimée s'y arrête en 1839 et arrache l'église abbatiale, joyau gothique de notre département, à la douce léthargie si bien dépeinte par l'approche romantique de l'Album du Dauphiné.

Dès 1840, en sa qualité d'inspecteur général des Monuments Historiques, il inscrit l'édifice sur la liste des monuments protégés et signe ainsi avec l'architecture Charles-Auguste Questel, l'acte de renaissance de Saint-Antoine l'Abbaye, Saint-Chef, Marnans, Saint-André le Bas ou Saint-Maurice de Vienne.

 

Au XIXème siècle, le Moyen-âge, longtemps oublié, gagne peu à peu les esprits soucieux de renouer avec l'histoire. Le foisonnement artistique s'inscrit alors dans les grands bouleversements idéologiques et techniques de ces temps tournés vers l'avenir.

« Obscurantiste et cruel », il est le Moyen-âge du Faust de Goethe, d'Esméralda et du Paris imaginé par Victor Hugo.

« Epique et héroïque », il est peuplé de chevaliers et d'armures, de châteaux forts fiers et menaçants, de drames et d'intriques chers à Walter Scott ; Il est l'histoire dans l'Histoire d'Augustin Thierry ou de Jules Michelet.

« Bâtisseurs et multiforme », il est le Moyen-âge enfin qui, à la manière d'Eugène Viollet-Le-Duc, fascine autant qu'il inspire dans un naturalisme et un idéalisme confrontés avec mesure, jusqu'au renouveau architectural, indissociable du réveil religieux qui prévaut dès le début du XIXème siècle.

Perçu à la fois comme un retour à une esthétique souveraine et une ouverture vers l'imaginaire, ce Moyen-âge demeure un référentiel tant dans le sujet traité que dans le défi artistique...autant de regards croisés sur l'Histoire, sur L'Ecrit, sur le Théâtre et la Musique, sur l'Architecture, sur les Arts décoratifs, sur le Patrimoine, autant de regards intérieurs offerts au fil de cette exposition.

Auteur : Ouvrage collectif sous la direction de Géraldine Mocellin – Spicuzza
Parution : 06/2004
Nombre de pages : 80 pages, 21 x 25 cm
Collection : Catalogue d'exposition du musée Saint-Antoine
Editeur : Département de l'Isère
Code produit : 1728
ISBN : 782905375605
Prix : 18,00 €
Dispo : oui

Retour à la liste des publications

Partager cette page  

  Accueil   |