Accueil du site
Accueil / EXPOSITIONS / Expositions temporaires / D'ombre et de lumière...Trésors sacrés Trésors profanes
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Expositions

D'ombre et de lumière...Trésors sacrés Trésors profanes

L'exposition

Salle voutée du Noviciat
Du 10 juillet au 09 octobre 2011

Oscillant à la lisière de deux mondes, matériel et immatériel, les Trésors s'inscrivent dès l'Antiquité dans un courant de vénération ostentatoire tant pour attirer les suffrages d'une divinité ou d'un saint que pour rendre perceptible le prestige d'un sanctuaire, d'un commanditaire ecclésiastique ou princier.

Trésor Sacré, il est cet objet de cristal de roche façonné, de gemmes serti, de pierres incrusté, de métaux niellé, d'ivoire ciselé, il est ce textile de soie tissé, ce manuscrit précieux , cet ornement inhérent à l'accomplissement de la liturgie. Si les reliquaires en sont la partie constituante à la fin du Moyen Age, des pièces issues du vocabulaire civil ou de découvertes extracontinentales sont progressivement introduites .

Trésor profane, il est cet inextinguible réceptacle de pouvoir, ce catalyseur de courants artistiques , véritable collection à l'aune des cabinets d'étude ou des cabinets de curiosités qui gagnent le monde européen aux prémices de la Renaissance.
Vulnérables, convoités, perméables aux aléas de l'Histoire, les Trésors perdus, morcelés, reconstitués assoient durablement leur notoriété tant au travers d'une littérature prolixe que d'un foisonnement d'images.

L'exposition en images

 

Bras-reliquaire de l’Abbaye de Saint-Saens

Chêne, cuivre doré, argent doré, pierreries, verroterie, champlevé

Musée départemental des Antiquités – Rouen

© cg76 – Musée départemental des Antiquités –

Rouen, cliché Yohann Deslandes

 

 

La visite des saintes femmes au tombeau

Est de la France

1ère moitié du XIe siècle

partie d’un feuillet en ivoire

Musée des Beaux-Arts de Dole

© Musée des Beaux-Arts de Dole, cliché Jean-Loup Mathieu

 

Partager cette page  

  Accueil   |