Accueil du site
Accueil / EXPOSITIONS / Jardins des cloîtres, jardins des princes...Quand le parfum portait remède
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Expositions

Jardins des cloîtres, jardins des princes...Quand le parfum portait remède

L'exposition

Dès le Moyen Âge, les jardins des cloîtres et les jardins des princes accueillent les plantes nécessaires à l’élaboration des remèdes et des compositions odorantes qui constitueront jusqu’au XIXe siècle l’essentiel de la pharmacopée.

En l’Abbaye de Saint-Antoine, maison-mère des Hospitaliers, les jardins sont une ressource essentielle pour l’élaboration de remèdes mais également un lieu privilégié pour l’élévation de l’âme. La rose parfume dès le Moyen Âge les jardins des cloîtres et les jardins des princes. Elle entre dans de nombreuses compositions parfumées, porteuse de bienfaits thérapeutiques, source d’agrément qui, au fil des siècles, ne se dément pas.

Du 07 mars au 11 novembre
Salle voûtée des Grandes écuries

L'art de la rose

Exposition " Au nom de la rose entre Orient et Occident " en images

Partager cette page  

  Accueil   |  

Le dossier de presse

Visites virtuelles à 360°

Découvrez l'exposition grâce aux visites virtuelles

Exposition visible dans les grandes Ecuries